Language / La langue: 
Vous êtes ici:   Cancer et travail Les survivants du cancer Reprendre le travail ou rester au travail 1. Comprendre vos capacités résiduelles

1. Comprendre vos capacités résiduelles

Étape 1 sur 9 pour vous préparer à retourner au travail

Comprendre vos capacités résiduelles

Concernant vos capacités physiques, vous devez considérer vos niveaux d’énergie actuels et déterminer pendant combien de temps vous pouvez être actif en journée avant de vous sentir fatigués. S’il y a des tâches physiques que vous ne pouvez pas faire à cause de votre cancer ou de vos traitements, vous devez aussi en tenir compte. Pour avoir des idées sur la façon d’évaluer vos capacités, vous pouvez évaluer vous-même vos capacités physiques dans la section Évaluation de vos capacités à travailler.

Pour ce qui est de votre capacité à réfléchir, vous devrez penser à combien de temps vous devez vous concentrer sur une activité et vous demander si vous avez besoin d’autre chose pour compenser ou modifier votre poste de façon à vous aider à surmonter les difficultés. Il peut y avoir des moments dans la journée où vous sentez que vous n’avez pas les idées claires. Le fait de le savoir vous aidera à repérer les tâches de travail et les moments de la journée pour lesquels vous devriez mettre en place les stratégies afin de maximiser votre rendement.

Concernant vos émotions, il est important de réfléchir à la manière dont votre cancer vous a affecté émotionnellement. Vous pourriez avoir des inquiétudes au sujet de votre retour au travail ou de votre cancer. Pour avoir des idées sur la manière d’évaluer vos émotions, envisagez de faire évaluer vos capacités psychologiques à travailler.

Un survivant au cancer décrit très justement que, même s’il était prêt physiquement à retourner au travail, il ne se sentait pas prêt à le faire émotionnellement :

Physiquement, j’étais assez rétabli. Je marchais encore avec une canne, mais il n’y avait aucune raison physique pour que je ne reprenne pas mon emploi de bureau, un emploi tranquille pour la plupart des gens. Or, c’était dans ma tête que ça n’allait pas, psychologiquement. Je ne dirais pas que j’étais anéanti, mais je ne me sentais pas dans un bon état d’esprit pour reprendre le travail et gérer tout ce qui m’y attendait.

Une autre façon d’évaluer vos capacités et vos fonctions est de demander aux gens qui vous voient souvent, qui vous connaissent bien et qui savent comment vous gérer vos activités quotidiennes. Il peut s’agir de membres de votre famille ou d’amis.

Parfois, il n’est pas évident de voir en quoi les changements de vos capacités physiques, mentales ou émotionnelles peuvent affecter votre travail. Dans ce cas, vous pouvez demander à un professionnel d’évaluer les effets de ces changements.

Étapes suivantes :

Étape 2 : Comprendre vos difficultés

Retour à la liste des étapes à suivre pour se préparer à reprendre le travail