Language / La langue: 

La rédaction du curriculum vitæ

Si vous pensez que le fait d’expliquer les interruptions dans votre curriculum vitæ (pour raisons de santé) vous désavantage dans votre recherche d’emploi, il existe plusieurs façons de procéder.

Voici cinq conseils pour rédiger votre curriculum vitæ :

1 Devenir un spécialiste de la rédaction de curriculums vitæ

Dites-vous que votre curriculum vitæ n’est jamais terminé et que vous cherchez toujours des moyens de l’améliorer. Informez-vous sur la rédaction des curriculums vitæ et prenez un cours pour apprendre à faire le meilleur. Vous prendrez ainsi l’avantage sur ceux qui pensent tout savoir et qui ne se fatiguent pas à se donner tous les moyens pour trouver du travail.

2 Faire des entrevues d’information

Avant d’envoyer un curriculum vitæ, il est préférable de vous informer sur le secteur associé, les perspectives et les pistes d’emploi lors d’ entrevues d’information. Il s’agit d’une forme de réseautage avec des employeurs ou des personnes qui travaillent dans le domaine ou le milieu de travail visé, afin de créer des contacts et d’en savoir plus sur l’emploi et l’entreprise.

L’entrevue d’information a lieu après l’affichage d’un poste, dans le but de trouver des informations et des contacts. Il ne s’agit pas d’une technique de recherche directe d’emploi (même si elle peut être très efficace pour en trouver un). Lors de l’entrevue, écoutez la manière dont l’employeur ou l’employé décrit les compétences recherchées dans le domaine, car ce sont celles que vous devrez absolument mentionner dans votre curriculum vitæ.

Si vous pensez que l’occasion s’y prête et si votre curriculum vitæ est presque terminé, vous pouvez même demander à l’employeur ou à son représentant de le réviser et de vous suggérer des améliorations afin de vous rendre plus compétitif. Il s’agit également d’une bonne occasion pour vous informer du type de curriculum vitæ (chronologique, fonctionnel, hybride) privilégié dans le secteur.

L’entrevue d’information est intéressante, car si le courant passe avec l’employeur, il aura tendance à ne pas tenir compte des interruptions pour raison de santé si un poste venait à se libérer.

Relaxed businessman with his feet up against white background with vignette3 Favoriser un curriculum vitæ axé sur les compétences

Plutôt qu’un curriculum vitæ chronologique, qui déroule votre parcours en fonction du temps, utilisez un format hybride ou fonctionnel pour faire ressortir les compétences que vous avez à offrir. Vous trouverez des exemples sur la page Images de Google.

Les curriculums vitæ hybrides et fonctionnels font ressortir les compétences transférables, qui peuvent être utilisées dans d’autres secteurs d’activités. Ils sont aussi parfaits pour cacher les interruptions ou le manque d’expérience professionnelle.

En revanche, les curriculums vitæ fonctionnels, qui ne décrivent pas l’expérience, peuvent être vus par les employeurs avertis et les représentants des ressources humaines comme une tentative de dissimulation. Ces derniers pourraient même s’abstenir de vous inviter à une entrevue d’embauche ou de vous interroger sur l’interruption qu’ils ont décelée dans votre parcours. Le format hybride, qui décrit plus sommairement l’expérience, peut éviter ce type de problème. Le choix du format de curriculum vitæ dépend en partie du secteur. Le format chronologique sera de mise pour des postes universitaires, par exemple.

4 Lorsque vous voyez un poste affiché

Soulignez les verbes employés et écrivez un curriculum vitæ pour chaque poste en les insérant et en les classant en sous-titres et en domaines de compétences. Par exemple, un emploi de serveur de restaurant exige des compétences en service à la clientèle et en travail d’équipe et de l’expérience dans la manipulation d’aliments et de boissons. Vous pouvez donner des exemples de vos expériences professionnelles et de bénévolat, ainsi que de vos formations dans ces domaines.

5 Anticiper la perte de concentration du lecteur

Commencez toujours par vos meilleurs atouts dans votre curriculum vitæ et détaillez les réalisations dont vous êtes le plus fier et ce que les employeurs recherchent en premier. Si vous ne souhaitez pas attirer l’attention sur votre expérience professionnelle, placez-la vers la fin du document. Augmentez l’espacement pour mettre l’accent sur vos points fort et réduisez-le (espacement simple) pour les points les plus faibles.

N’oubliez pas que votre curriculum vitæ n’est qu’un des outils visant à vous présenter et qu’il existe bien des manières de vous faire remarquer et de vous valoriser dans le processus de recherche d’emploi.

Autres ressources sur la rédaction de curriculums vitæ : Le site Web Cancer and Careers (en anglais) donne les conseils suivants :

  1. Personnalisez le format de votre curriculum vitæ en fonction de vos besoins.
  2. Utilisez votre réseau.
  3. Répétez votre entrevue d’embauche avant de vous y rendre.
  4. Informez-vous sur les lois du travail régissant votre situation.