Language / La langue: 
Vous êtes ici:   Cancer et travail Les survivants du cancer La communication et le travail d’équipe La communication avec votre équipe de soins

La communication avec votre équipe de soins


Il est important de commencer à discuter avec vos fournisseurs de soins bien avant d’être prêt à reprendre le travail.

Pourquoi?

Parce que vous aurez ainsi du temps pour réfléchir aux obstacles que vous pourriez rencontrer et planifier la manière de les surmonter. Vous pouvez interroger votre équipe de soins sur votre rétablissement et pour savoir si et quand vous pourrez reprendre votre poste ou un autre emploi adapté proposé par votre employeur en fonction de vos restrictions ou de vos capacités. En planifiant à l’avance, vous pourriez éviter de perdre des revenus, ou même votre emploi.

Que devriez-vous faire?

  • Si un emploi vous attend, expliquez les exigences et les tâches associées à votre médecin. Pour évaluer plus facilement votre poste, lisez notre article L’évaluation des exigences de l’emploi.
  • Parlez de ce qui, selon vous, pourrait retarder votre retour au travail. Pour évaluer plus facilement vos capacités, lisez L’évaluation de vos aptitudes au travail.
  • Demandez s’il est possible d’améliorer vos capacités.
  • Si votre médecin pense que cette démarche pourrait être utile, demandez à être orienté vers :
    • Des programmes de réadaptation
    • Un conseiller en réadaptation professionnelle
    • Un travailleur social ou un coordonnateur de cas
    • Des programmes d’exercices
    • D’autres services qui, de son avis, pourraient vous aider
  • Si vous bénéficiez de protections comme une assurance-invalidité de longue durée, parlez à votre médecin des meilleures solutions au vu de votre plan de traitement et de réadaptation.
  • Si votre médecin pense que vous êtes prêt à reprendre le travail, demandez-lui le plus de détails possible sur ce qu’il pense que vous pouvez ou ne pouvez pas faire, notamment :
    • Devrez-vous limiter certaines tâches?
    • Combien d’heures pourrez-vous travailler dans la journée?
    • Quand pourrez-vous recommencer à travailler à plein temps?
    • De quelle manière vos capacités professionnelles vont-elles évoluer?
    • Dans combien de temps serez-vous à nouveau pleinement fonctionnel?

    Pour avoir d’autres idées, demandez à votre fournisseur de soins à quoi vous attendre.

    S’il est trop difficile pour vous d’évaluer votre aptitude au travail, une évaluation professionnelle vous sera utile. Des ergothérapeutes, des physiothérapeutes et des kinésiologues sont en mesure de procéder à l’évaluation de vos capacités fonctionnelles. Des psychologues, des neuropsychologues ou des ergothérapeutes spécialisés en neurologie peuvent évaluer vos capacités à réfléchir (cognition). Ils pourront vous aider à établir dans quelle mesure vos limitations cognitives peuvent réduire votre rendement au travail et comment y remédier.

    Avant de faire évaluer votre aptitude au travail par un professionnel de la santé, il faut absolument analyser les exigences et les tâches de l’emploi ainsi que vos conditions de travail. L’évaluation sera ainsi mieux adaptée à votre situation professionnelle.

    Votre médecin peut avoir à remplir des formulaires provenant de votre employeur ou de votre compagnie d’assurance et portant sur votre aptitude au travail et votre état de préparation. En fonction de ses recommandations, votre employeur déterminera s’il dispose d’un poste pour vous ou s’il peut modifier votre emploi pour faciliter votre retour au travail (mesures d’adaptation). Étant donné que l’assureur interroge souvent les médecins concernant votre aptitude au travail, il est conseillé de parler à votre équipe de soins des limites physiques, émotionnelles ou cognitives qui, d’après vous, pourraient gêner vos taches.