Language / La langue: 

L’analyse de l’emploi


Certains employeurs créent des analyses des emplois de leur organisation. L’analyse de l’emploi est une description détaillée d’un poste donné. Elle décompose les tâches associées, ainsi que les attentes et les exigences vis-à-vis de l’employé qui les exécute. Elle peut contenir des informations détaillées sur les tâches, les conditions de travail et les exigences, notamment les aptitudes, les comportements, les compétences, les traits de caractère, ainsi que les exigences physiques, psychologiques et cognitives. Bien souvent, ces analyses sont créées dans le cadre du recrutement, de la formation, du retour au travail et de la planification des ressources humaines. En cas de retour au travail après une période d’invalidité ou de maladie comme le cancer, l’analyse de l’emploi est utile pour transmettre de l’information sur un emploi afin d’évaluer si l’employé est prêt à réintégrer son poste ou déterminer les tâches à modifier pour lui permettre de retravailer.

Pour en savoir davantage, consultez :

Système de Classification nationale des professions : descriptions généralement utilisées dans une analyse de l’emploi

The Revised Handbook for Analyzing Jobs (PDF; en anglais) – Publié par le département américain du Travail, de la Formation et de l’Administration en 1991

Demander une analyse de l’emploi à l’employeur

Nombre de grandes organisations ont déjà des analyses détaillées de chaque emploi. Elles peuvent être utiles pour le fournisseur de soins, car elles soulignent les tâches essentielles du point de vue de l’employeur, ainsi que ce à quoi ce dernier s’attend avant que l’employé soit autorisé à retourner au travail. Dans la mesure du possible, demandez-en une pour vos dossiers au survivant ou à ceux qui collaborent avec lui pour son retour au travail, comme le coordonnateur du retour au travail, le personnel en santé et sécurité au travail, le gestionnaire des dossiers d’invalidité ou le consultant en réadaptation professionnelle.

Vous pouvez utiliser l’analyse de l’emploi fournie par l’employeur pour déterminer :

  • Quelles exigences de l’emploi l’employeur s’attend à voir comblées par votre patient
  • Si l’aptitude au travail actuelle du patient va lui permettre de satisfaire ces exigences
  • Les autres mesures de réadaptation nécessaires avant son retour
  • Si la réadaptation est peu susceptible d’améliorer l’aptitude au travail, les mesures d’adaptation qui sont nécessaires

Réaliser l’analyse sur le cancer et l’emploi

(tiré de l’outil d’analyse de l’emploi du manuel Cancer and Work: A Practical Guide for Cancer Patients de BC Cancer Agency)1

S’il est impossible d’obtenir une analyse de l’emploi de l’employeur, pensez à demander au patient de créer la sienne lui-même ou en collaboration avec vous. Pour cela, suivez les étapes de l’outil d’analyse sur le cancer et l’emploi. Vous pouvez aussi imprimer le formulaire en ligne et le remplir avec votre patient. Prenez note que Cancerettravail.ca n’enregistre pas les données entrées dans les formulaires en ligne. Une fois que vous aurez rempli le formulaire en ligne, vous devez l’imprimer ou l’enregistrer dans votre ordinateur.

La création et l’examen de l’analyse de l’emploi avec le survivant du cancer sont parfaits pour amorcer le dialogue sur les difficultés qu’il entrevoit pour son retour au travail ou son maintien en poste. L’analyse de l’emploi vous aidera également à déterminer si vous devez orienter le patient vers la réadaptation ou d’autres traitements.

Exemple d’analyse sur le cancer et l’emploi

Cliquez sur le lien suivant pour afficher un récapitulatif de l’analyse sur l’emploi pour un préposé aux services alimentaires (en anglais) : Afficher la fiche d’analyse de l’emploi remplie (PDF, BC Cancer Agency, page 67).

Estimer une journée de travail type

Demandez à votre patient ce qu’il fait toutes les 15 minutes au travail. N’oubliez pas que le même poste peut désigner des tâches complètement différentes dans des milieux différents. Par exemple, les tâches associées à un emploi aux ventes ne seront pas les mêmes d’une entreprise à l’autre. Dans l’une, il s’agira uniquement de parler au téléphone, tandis que pour l’autre, il faudra se déplacer dans toute la province pour rencontrer des clients.

Examiner la description des tâches essentielles et non essentielles par le patient

Pour savoir si le patient est prêt à retourner au travail, il est important de faire l’état des tâches essentielles de l’emploi. Dans d’autres termes, quelles sont les tâches qu’il devra absolument faire lui-même? Certaines tâches ne peuvent pas être confiées à d’autres. La recherche des tâches essentielles vous aidera à décider si le patient est prêt à retourner au travail. Elle aidera également I’employeur à décider si le patient peut revenir plus tôt dans le cas où certaines de ses tâches seraient modifiées ou déléguées. Commencez par estimer une journée de travail type. Pour définir les tâches essentielles et non essentielles de votre patient, voyez l’outil d’analyse sur le cancer et l’emploi.

Remplir une fiche d’analyse des tâches

(tiré de l’outil d’analyse de l’emploi du manuel Cancer and Work: A Practical Guide for Cancer Patients de BC Cancer Agency)1

Pour déterminer si l’employé est prêt à retourner au travail et recommander des mesures d’adaptation, il faut comprendre les tâches du poste et les comparer à ses aptitudes au travail. Nous avons conçu un outil utile, le formulaire d’analyse sur le cancer et l’emploi, que le fournisseur de santé et le patient peuvent remplir ensemble. Cet outil peut servir à analyser les tâches d’un poste de nouveau occupé par un patient ou d’un autre emploi proposé par l’employeur dans le cadre de l’adaptation.