Language / La langue: 
Vous êtes ici:   Cancer et travail Professionnels de la Santé Le retour au travail et le maintien en poste L’aide aux patients en vue du retour au travail

L’aide aux patients en vue du retour au travail


Les fournisseurs de soins de santé disposent de plusieurs outils pour planifier le retour au travail des survivants du cancer. Certaines de ces étapes peuvent en précéder d’autres : elles ne suivent pas toujours le même ordre. Commencez par anticiper et comprendre les capacités du survivant, afin de l’aider à déterminer du mieux possible ses aptitudes au travail en tenant compte des effets du cancer et du traitement associé. Vous pourriez ensuite le conseiller sur la meilleure façon de tirer profit de ces aptitudes. Dans cet objectif, il est parfois préférable d’attendre d’avoir assez récupéré pour reprendre le travail, ou de s’être complètement rétabli afin d’augmenter ses forces et son endurance.

Lorsque votre patient et vous avez une bonne notion de ses capacités, vous pouvez évaluer les obstacles potentiels à son retour au travail et la manière de les surmonter. Vous devrez recenser l’aide dont il aura besoin à domicile et sur le lieu de travail pour s’acquitter de ses tâches du mieux possible et en toute sécurité. Une fois ces démarches terminées, il sera possible de concevoir un plan officiel de retour au travail en collaboration avec l’employeur ou les représentants suivants de son lieu de travail (s’il y a lieu) :

D’après des recherches, les fluctuations de l’état émotif des survivants, leur grande volonté de retour à la normal ou leurs besoins financiers peuvent influencer leur décision quant à leur aptitude à reprendre le travail. En outre, nombre d’entre eux affirment recevoir fréquemment des conseils contradictoires concernant le meilleur moment pour le faire. De ce fait, les survivants retournent souvent au travail avait d’y être prêts. Par conséquent, si vous avez des doutes quant à la réussite professionnelle de votre patient, il est préférable de l’orienter vers d’autres professionnels pour approfondir l’évaluation de leurs capacités fonctionnelles.

Pour en savoir davantage, suivez le webinaire Determining Work Readiness Following Cancer de Mary Stergiou-Kita, Ph. D., professeure adjointe au Département de science du travail et d’ergothérapie de l’Université de Toronto.

Cet outil propose des pistes pour déterminer l’aptitude à reprendre le travail et des modes de collaboration entre les survivants du cancer et leurs fournisseurs de soin de santé dans cet objectif.

Autre ressource par Mary Stergiou-Kita, Cheryl Pritlove, D. Linn Holness, Bonnie Kirsch, Dwayne van Eerd, Andrea Duncan et Jennifer Jones (2016). Am I ready to return to work? Assisting cancer survivors to determine work readiness. J. Cancer Surviv. [en lignee]. DOI 10.1007/s11764-016-0516-9