Language / La langue: 
Vous êtes ici:   Cancer et travail Employeurs Le retour au travail et le maintien en poste 1. Assurer un soutien et maintenir le contact

1. Assurer un soutien et maintenir le contact

Étape 1 sur 6 de la préparation au retour au travail :

 

L’employé qui apprend qu’il a le cancer risque de se sentir accablé. Au moment où il fait face à la réalité du diagnostic, il lui faut courir d’un rendez-vous médical à l’autre pour passer des examens et se traiter, sans compter l’inquiétude quant aux répercussions du cancer sur son aptitude à travailler à court et à long terme. Ses superviseurs et ses collègues lui seront d’une grande aide s’ils l’assurent de leur soutien dans sa démarche pour retourner ou rester au travail.

Certains dirigeants pensent bien faire en conseillant à l’employé qui vient de recevoir son diagnostic de prendre congé jusqu’à son complet rétablissement. Bien qu’il s’agisse sûrement d’une marque de soutien, ce message peut être interprété par le malade comme une impossibilité de réintégrer son poste avant cette étape. Pourtant, nombreux sont les survivants qui s’efforcent de revenir avant de s’être totalement remis du traitement, afin de se réinsérer dans le milieu de travail. Souvent, les compagnies d’assurance s’attendent à un retour progressif dans le cadre du plan de réadaptation.

Si l’employé a besoin de congés, il serait particulièrement utile de l’informer des aides financières et des services auxquels il a droit pendant son absence. Ces avantages sociaux peuvent englober :

  • L’invalidité de courte durée
  • L’invalidité de longue durée
  • Le counselling
  • Les congés maladie
  • L’assurance-maladie complémentaire portant, par exemple, sur les médicaments sur ordonnance et l’assurance dentaire

Cliquez ici pour en savoir plus à ces sujets.

Il est également important de garder le contact avec l’employé durant son absence. Les dirigeants et les superviseurs peuvent s’informer de l’évolution de la santé de l’employé et lui rappeler que les membres de l’équipe le soutiennent. Ces gestes feront beaucoup pour le bon moral du survivant au travail.

Étape suivante :

Fournir une évaluation du travail

Retour à la liste des étapes de la préparation au retour au travail