Language / La langue: 
Vous êtes ici:   Cancer et travail Employeurs L’adaptation du lieu de travail Les mesures d’adaptation professionnelles efficaces : points de vue du survivant, du fournisseur de soins de santé et de l’employeur

Les mesures d’adaptation professionnelles efficaces : points de vue du survivant, du fournisseur de soins de santé et de l’employeur

Dr. Mary Stergiou-Kita

Dr. Mary Stergiou-Kita is an Assistant Professor in the Department of Occupational Science and Occupational Therapy, University of Toronto, an Adjunct Scientist at the Institute of Work & Health, and an Affiliate Scientist at the Toronto Rehabilitation Institute, University Health Network. Dr. Stergiou-Kita’s program of research focuses on developing tools that enhance work re-integration across populations, including cancer. She aims to bridge health and employment contexts, develop strategies that enhance workplace supports, clinical practice, and improve work outcomes. Dr. Stergiou-Kita has developed best-practice recommendations for determining work readiness and conducted research in the areas of workplace accommodations, workplace stigma, discrimination, and disclosure following cancer.

View all Cancer and Work team members

Des chercheurs ont récemment interrogé des survivants du cancer, des fournisseurs de soins de santé et des employeurs. Nombre d’entre eux recommandent fréquemment les mesures d’adaptation suivantes pour les employés atteints de cancer :

  • Des plans de retour progressif au travail
  • Des horaires de travail variables
  • La modification des tâches
  • La modification des attentes en matière de rendement
  • Le recyclage professionnel
  • Les soutiens sur le lieu de travail
  • La modification du milieu de travail
  • La mise à disposition d’aides ou de technologies d’adaptation

Les participants à l’étude ont mentionné l’importance des processus suivants pour une adaptation efficace :

  • Le renforcement des connaissances sur l’adaptation
  • La capacité de l’employeur à prendre des mesures d’adaptation
  • La négociation pour établir des mesures d’adaptation raisonnables
  • La personnalisation de l’adaptation en fonction de l’employé
  • La mise en place et la surveillance des plans d’adaptation

Des employeurs, des fournisseurs de santé et des survivants du cancer font état des obstacles suivants :

  • L’hésitation des survivants à demander des mesures d’adaptation
  • La mise sur pied d’un programme d’adaptation clair et ciblé
  • Les emplois laissant très peu de place à l’adaptation
  • Les relations professionnelles tendues avant le diagnostic de cancer
  • Le manque de politiques ou de souplesse dans les politiques de l’employeur
  • Les inquiétudes de l’employeur concernant la productivité et la création de précédents en matière de modification des tâches

Pour en savoir plus sur l’adaptation au profit des survivants du cancer, visionnez la vidéo Les mesures d’adaptation professionnelles efficaces : points de vue du survivant, du fournisseur de soins de santé et de l’employeur, par Mary Stergiou-Kita, Ph. D.

Pour connaître les stratégies et les méthodes pouvant servir aux employeurs pour adapter le lieu de travail à des employés souffrant d’invalidité, voyez le webinaire Les pratiques exemplaires pour la prise de mesures d’adaptation en milieu de travail, présenté par Emploi et Développement social Canada en collaboration avec Entreprises Canadiennes SenseAbility.